PHOTO AU POIL

31 janvier 2016

Château Abbadia

abbadia fix 2

hendaye chateau d'Aabadia 2014 lph

 

Sur les Hauteur d'Hendaye 64 France le chemin d'Abaddia boucle de 3km super pour initiation trail ou pour sont parcourt jogging
détaille du parcourt: http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do...

Propriété du Conservatoire du Littoral, ce site naturel protégé de 65 hectares souhaite allier accueil du public et protection d’un environnement de grande richesse paysagère et écologique. Au sein de paysages variés (hautes falaises découpées, landes à bruyère vagabondes et ajoncs, prairies, bosquets, verger de conservation de variétés anciennes et locales…), le Domaine d’Abbadia offre, à celui qui sait ouvrir les yeux, la possibilité de remonter le temps jusqu'il y a 80 millions d'années. Véritable réserve biologique et géologique.
Office du tourisme : http://www.hendaye-tourisme.fr/fr

Location:  http://resa.hendaye-tourisme.fr/fr/he...

Jogging-fr :  http://joggingfr.canalblog.com/

 

 

 

 

Hendaye chemin d'Abadia 2014 lph

 

 

hendaye chemin d'Abadia HD jumeau 2014 lph

 

 

boucle trail d'environ 3 km dans un superbe cadre avec un paysage de toute beauté sur le chemin du Domaine d'Abbadia; Dressé sur les falaises faisant face aux rochers des « deux jumeaux » à Hendaye , le château d’Abbadia a été construit entre 1864 et 1879 par Viollet-Le-Duc. D’architecture néo – gothique et très richement décoré, cet édifice porte la marque de la passion orientaliste de son propriétaire. Antoine d’Abbadie (1810-1897), à la fois explorateur, géographe, linguiste et astronome, mena une existence vouée à l’aventure. En 1895 il fait don de son domaine à l’Académie des sciences, dont il est président en 1892. La fondation de l’Académie poursuit son œuvre en faisant de son château un centre de diffusion de la culture scientifique.

 

Posté par photo au poil à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


Eglise Saint-Vincent d'Hendaye

Hendaye vitraux église 

 

église saint vincent         

                                           croix tourne

IMG_0691 

 

 

 

IMG_0696 

 

 

 

IMG_0682 

 

 

 

IMG_0684 

 

 

IMG_0679

 

 

Parmi les travaux sur la désormais célèbre « croix cyclique » d’Hendaye, l’ouvrage d’Axel Brûcker est sans doute le plus traditionnel et compétent. L’attention portée à la croix d’Hendaye par le milieu alternatif sur internet, nous vient de l’alchimiste Fulcanelli aurait écrit un troisième livre qu’il a préféré détruire.

Ce mystérieux livre aurait porté sur la course folle de la civilisation, sur le contrôle de celle-ci par une élite, et sur les évènements cosmiques liés à une fin de cycle. Nous en avons seulement le synopsis. Quelques extraits du livre ont toutefois été conservés et l’un a été publié dans le « Mystère des Cathédrales ». Dans ce chapitre essentiel, Fulcanelli décrypte la symbolique de la croix d’Hendaye.

IMG_0678 

 

 

 

croix hendaye 

 

 

IMG_0676 

 

 

 

IMG_0675

 Eglise Saint-Vincent d'Hendaye

 

 voiçi un bon jogging de 17,82km superbe ou une petite balade qui longe la cote intérieur d'Hendaye 

c'était mon parcour matinal il y a 3 ans

 

 

30 janvier 2016

Mon Château

cham20

 

 

               chamrande fix

 

 

cham9

 

 

cham8

 

 

 

 

cham15

 

 

cham13

 

 

cham17

 

 

cham18

 

 

cham10

 

 

cham4

 

Chamarande sa situation frontalière, entre trois grandes tribus gauloises : le territoire des Senons à l'est, approximativement constitué par la vallée de l'Essonne, le territoire des Carnutes à l'ouest et au sud, et le territoire des Parisii au nord.

Charmarande conservera cette situation de frontière entre les trois evéchés de Sens, de Chartes et de Paris.

Le village s'appelait Bonnes. En 1685, la famille d'Ornaison, originaire d'un hameau du Forez, Chalmazel, obtint du roi l'autorisation d'appeler le village Chamarande.

Le village a toujours vécu en grande symbiose avec le château. Le Duc de Persigny, ministre de l'Intérieur de Napoléon III, contribua financièrement à l'édification de la gare du Paris-Orléans, aujourd'hui, station du RER C.

 

cham10

 

 

cham1

 

 

cham2

 

 

cham21

 

 

cham11

 

Posté par photo au poil à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Rando Pays Basque

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

DEUX POÈMES DE VICTOR HUGO ÉCRITS AU PAYS BASQUE


Et l'antique tilleul, sur cette antique église,
comme pour l'embrasser, au souffle de la brise,
penchait ses longs rameaux dorés par le ciel bleu,
et j'avais le coeur plein de toutes les ivresses,
car j'assistais, pensif, aux augustes caresses
que la nature fait è Dieu.

St. Sébastien, 30 juillet 1843


* * *


Au borde des mers quand on sommeille,
tout caresse et berce l'oreille ;
c'est le bruit du vent sur les flots ;
c'est le bruit des flots sur les grèves ;
on entend, à travers ses rêves,
les chants lointains des matelots.

Pasages, 6 août 1843 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, RANDO PAYS BASQUE

 

 

 

Posté par photo au poil à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Au Château de Chamarande

 

Ô saisons, ô châteaux

Ô saisons ô châteaux,
Quelle âme est sans défauts ?

 

Ô saisons, ô châteaux,

J'ai fait la magique étude
Du Bonheur, que nul n'élude.

Ô vive lui, chaque fois
Que chante son coq gaulois.

Mais ! je n'aurai plus d'envie,
Il s'est chargé de ma vie.

Ce Charme ! il prit âme et corps.
Et dispersa tous efforts.

Que comprendre à ma parole ?
Il fait qu'elle fuie et vole !

Ô saisons, ô châteaux !

Et, si le malheur m'entraîne,
Sa disgrâce m'est certaine.

Il faut que son dédain, las !
Me livre au plus prompt trépas !

- Ô Saisons, ô Châteaux !

 

Arthur Rimbaud

Posté par photo au poil à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Sculptures en Côtes d'Armor

         Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Ploumanac'h

 Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Ma 2 passion la musique

 

Xavier Grall, un grand poète breton

Extrait de: « Solo »,

Seigneur me voici c’est moi
je viens de petite Bretagne
mon havresac est lourd de rimes
de chagrins et de larmes
j’ai marché
Jusqu’à votre grand pays
ce fut ma foi un long voyage
trouvère
j’ai marché par les villes
et les bourgades
François Villon
dormait dans une auberge
à Montfaucon
dans les Ardennes des corbeaux
et des hêtres
Rimbaud interpellait les écluses
les canaux et les fleuves
Verlaine pleurait comme une veuve
dans un bistrot de Lorraine
Seigneur me voici c’est moi
de Bretagne suis
ma maison est à Botzulan
mes enfants mon épouse y résident
mon chien mes deux cyprès
y ont demeurance
m’accorderez vous leur recouvrance ?
Seigneur mettez vos doigts
dans mes poumons pourris
j’ai froid je suis exténué
O mon corps blanc tout ex-voté
j’ai marché
les grands chemins chantaient
dans les chapelles
les saints dansaient dans les prairies
parmi les chênes erraient les calvaires
O les pardons populaires
O ma patrie
j’ai marché
j’ai marché sur les terres bleues
et pèlerines
j’ai croisé les albatros
et les grives
mais je ne saurais dire
jusqu’aux cieux
l’exaltation des oiseaux
tant mes mots dérivent
et tant je suis malheureux

Seigneur me voici c’est moi
je viens à vous malade et nu
j’ai fermé tout livre
et tout poème
afin que ne surgisse
de mon esprit
que cela seulement
qui est ma pensée
Humble et sans apprêt
ainsi que la source primitive
avant l’abondance des pluies
et le luxe des fleurs

Seigneur me voici devant votre face
chanteur des manoirs et des haies
que vous apporterai-je
dans mes mains lasses
sinon les traces et les allées
l’âtre féal et le bruit des marées
les temps ont passé
comme l’onde sous le saule
et je ne sais plus l’âge
ni l’usage du corps
je ne sais plus que le dit
et la complainte
telle la poésie
mon âme serait-elle patiente
au bout des galantes années ?

Seigneur me voici c’est moi
de votre terre j’ai tout aimé
les mers et les saisons
et les hommes étranges
meilleurs que leurs idées
et comme la haine est difficile
les amants marchent dans la ville
souvenez-vous de la beauté humaine
dans les siècles et les cités
mais comme la peine est prochaine !

Seigneur me voici c’est moi
j’arrive de lointaine Bretagne
O ma barque belle
parmi les bleuets et les dauphins
les brumes y sont plus roses
que les toits de l’Espagne
je viens d’un pays de marins
les rêves sur les vagues
sont de jeunes rameurs
qui vont aux îles bienheureuses
de la grande mer du Nord

Je viens d’un pays musicien
liesses colères et remords
amènent les vents hurleurs
sur le clavier des ports

je viens d’un pays chrétien
ma Galilée des lacs et des ajoncs
enchante les tourterelles
dans les vallons d’avril
me voici Seigneur devant votre face
sainte et adorable
mendiant un coin de paradis
parmi les poètes de votre extrace
si maigre si nu
je prendrai si peu de place
que cette grâce
je vous supplie de l’accorder
au pauvre hère que je suis
ayez pitié Seigneur
des bardes et des bohémiennes
qui ont perdu leur vie
sur le chemin des auberges
nulle orgue grégorienne
n’a salué leur trépas
pour ceux qui meurent
dans les fossés
une feuille d’herbe dans la bouche
le cœur troué d’une vielle peine
de lourdes larmes dans le paletot
et dans les veines des lais et des rimes
Seigneur ayez pitié !

Solo et autres poèmes » (1981)  / Recueil de poésie dont « Solo » est le poème le plus long (environ cinquante pages).

Posté par photo au poil à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Les Papillons

 

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, papillions 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, papillions

Les Papillons

 

Gérard de Nerval (1808-1855)

De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver,
Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;
- Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;
- Moi, la moisson blondissante,
Chevelure des sillons ;
- Moi, le rossignol qui chante ; 
- Et moi, les beaux papillons !

Le papillon, fleur sans tige,
Qui voltige,
Que l'on cueille en un réseau ;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l'oiseau !...


Quand revient l'été superbe,
Je m'en vais au bois tout seul :
Je m'étends dans la grande herbe,
Perdu dans ce vert linceul.
Sur ma tête renversée,
Là, chacun d'eux à son tour,
Passe comme une pensée
De poésie ou d'amour !

Voici le papillon 'faune'
Noir et jaune ;
Voici le 'mars' azuré,
Agitant des étincelles
Sur ses ailes
D'un velours riche et moiré.

Voici le 'vulcain' rapide,
Qui vole comme un oiseau :
Son aile noire et splendide
Porte un grand ruban ponceau.
Dieux ! le 'soufré', dans l'espace,
Comme un éclair a relui...
Mais le joyeux 'nacré' passe,
Et je ne vois plus que lui !

II

Comme un éventail de soie,
Il déploie
Son manteau semé d'argent ;
Et sa robe bigarrée
Est dorée
D'un or verdâtre et changeant.

Voici le 'machaon-zèbre',
De fauve et de noir rayé ;
Le 'deuil', en habit funèbre,
Et le 'miroir' bleu strié ;
Voici l''argus', feuille-morte,
Le 'morio', le 'grand-bleu',
Et le 'paon-de-jour' qui porte
Sur chaque aile un oeil de feu !

Mais le soir brunit nos plaines ;
Les 'phalènes'
Prennent leur essor bruyant,
Et les 'sphinx' aux couleurs sombres,
Dans les ombres
Voltigent en tournoyant.

C'est le 'grand-paon' à l'oeil rose
Dessiné sur un fond gris,
Qui ne vole qu'à nuit close,
Comme les chauves-souris ;
Le 'bombice' du troëne,
Rayé de jaune et de vent,
Et le 'papillon du chêne'
Qui ne meurt pas en hiver !...

Voici le 'sphinx' à la tête
De squelette,
Peinte en blanc sur un fond noir,                                                   
Que le villageois redoute,
Sur sa route,                                                                                                            
De voir voltiger le soir.

Je hais aussi les 'phalènes',
Sombres hôtes de la nuit,
Qui voltigent dans nos plaines
De sept heures à minuit ;
Mais vous, papillons que j'aime,
Légers papillons de jour,
Tout en vous est un emblème
De poésie et d'amour !

III

Malheur, papillons que j'aime,
Doux emblème,
A vous pour votre beauté !...
Un doigt, de votre corsage,
Au passage,
Froisse, hélas ! le velouté !...

Une toute jeune fille
Au coeur tendre, au doux souris,
Perçant vos coeurs d'une aiguille,
Vous contemple, l'oeil surpris :
Et vos pattes sont coupées
Par l'ongle blanc qui les mord,
Et vos antennes crispées
Dans les douleurs de la mort !...

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, papillions 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, papillions 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, papillions

Posté par photo au poil à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Rando en Savoie

 

 

 Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

HYMNE A LA SAVOIE 

Je vous aime, grands monts par les vents assaillis,

Miroitement des eaux, mélodieux taillis,

Lacs d'azur où mon cœur, sur les bords de vos grèves,

Trouve dans la verdure un manteau pour ses rêves :

Lac d'Annecy, plein d'éblouissements !

Lac du Bourget, rendez-vous des amants !

Forêts, pendant l'hiver quand je fuis vos ramures,

Quelle musique en moi prolonge vos murmures ?

Quel charme, issu de la fraîcheur,

A mon âme rend sa blancheur ?

Avant le terme de sa course,

Quand son oreille entend le bruit des fraîches eaux,

Le pèlerin dépose ses fardeaux

Et s'arrête près de la source.

Ainsi sur ces bords j'ai trouvé

La halte et le repos rêvé

Et cherché l'image d'Elvire

Dans l'onde où le regard se mire.

Au bord des fraîches eaux Dieu me laisse à loisir

Voir au déclin du jour les falaises rosir

Et prolonger mes rêveries

Au pied de ces hauteurs de souvenirs fleuries !

 

Maurice Clavel, in Le lac d’Annecy, Ed. à Annecy, Imp. F. Abry, 1936. 

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rando en savoie

 

 

Posté par photo au poil à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Rosée Matinale en Creusz

 

                Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Rosée Matinale en Creuse

LA BICHE

La biche brame au clair de lune 
Et pleure à se fondre les yeux : 
Son petit faon délicieux 
A disparu dans la nuit brune.

Pour raconter son infortune 
À la forêt de ses aïeux, 
La biche brame au clair de lune 
Et pleure à se fondre les yeux.

Mais aucune réponse, aucune, 
À ses longs appels anxieux ! 
Et, le cou tendu vers les cieux, 
Folle d’amour et de rancune, 
La biche brame au clair de lune.

Maurice ROLLINAT

Berrichon de naissance, Maurice Rollinat va tenter sa chance à Paris où il connaît le succès avec son recueil Les Névrosescomme la désillusion. En 1883, il choisit de se retirer en Creuse à Fresselines. Ce lieu, il le connaît grâce à Alphonse Ponroy qui lui a trouvé son premier logement à Puy-Guillon et à l’école de peinture de Crozant qu’il va côtoyer.

Pendant son séjour en Creuse, il va composer huit recueils qui dépeignent la vie et les paysages d’alors : L’Abîme,Paysages et paysans et En errant, mais aussi les animaux qu’il aime comme Les Bêtes, ses états d’âme, sa philosophie.

Son poème pour enfants, "La Biche" fut appris par les écoliers de France et d’ailleurs comme en Roumanie pendant la première moitié du XXe Siècle.

 

 

 

 

 

29 janvier 2016

Chardon de Savoie

 

 

Blog de aupoil : PHOTO AU POIL, Chardon de Savoie

 

Posté par photo au poil à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,